quand votre petit frère vous annonce qu'il va être papa

dans la foulée les larmes vous montent, forcément

puis, quand, dans un deuxième temps

ce même petit frère vous annonce qu'il va être deux fois papa

soudain, en plus des larmes, c'est le coeur qui se gonfle et n'en croit pas ses yeux

puis, quand vous apprenez, dans un troisième temps,

que les deux petits êtres seront des ...

petites filles ...

des ...petites ... filles ? 

oui ! des petites filles !

là ... là ... vous imaginez un peu mon état de future tata ?

et quand au milieu de novembre

je découvre et me retrouve

 devant ces deux petites immensités : 

Clémentine et Mila,

Mila et Clémentine

les voir côte à côte dans leur berceau ...

oui

une immensité

Face à elles

face à l'immensité,

se sentir soi si petite

et heureuse de l'être, tellement heureuse !

 

L'idée, la perspective de pouvoir coudre pour deux petites filles... whouahou ...!

eh bien vous savez quoi ? Dans l'affolement, les envies qui tout à coup font surface dans absolument tous les sens ... c'était... c'était tout confus dans mon esprit, mais évidemment savoureux, oui en fait, j'étais presque... perdue !

Quelques jours avant leur naissance pourtant, cet automne, dans le bouillonnement de l'esprit qui tout à coup trouve ... se sont fabriquées ces petites choses, si simples pourtant...

 

Des petites pochettes - lin crème et filament doré, coton fleuri et dentelle ancienne -

et dedans

basées sur le livre de Sonia Lucano, Barboteuse,

une robe à bretelles, en 3 mois, coupée dans un drap ancien teint (gris antique, chez Dylon), petits jours à échelle, dentelle offerte par le papa (mon petit frère donc) il y a quelques années, petits boutons à pois (La Droguerie)

 

DSCF8146DSCF8361DSCF8147DSCF8362DSCF8356

 

Une barboteuse longue et bouffante, en 3 mois, coupée dans un velours fluide bleu pétrole (une chute de mon dernier costume de scène ), dentelle très fine et très ancienne chinée, même petits boutons que pour la robe. (On pourrait penser que les photos ont été retouchées mais non, seul le soleil timide sur le velours a travaillé ...)

 

DSCF8150DSCF8359DSCF8152DSCF8358

 

Deuxième chapitre à venir bientôt ...