janvier comme un symbole

même si c'est la continuité

janvier toujours

comme une promesse

renouvelée

choisir

de se laisser porter, ennivrer, embarquer, ensorceler

par ce qui autour, si proche m'entoure,

comme hier

tombée de nuit

brouillard comme soufflé

sur les bords de Loire

désert au vaporeux souffle

rien que pour moi 

Lewis Carroll Arthur Junior Hughes

450px-Lewis_Carroll_(British_-_(Young_Girl_Holding_a_Basket)_-_Google_Art_Project

lewis carroll Amy Hughes

aujourd'hui, 

Lewis Carroll

ses photographies 

d'enfants évidemment

l'inspiration

comme une élévation.

Demain ?

Demain est un autre jour

dont j'ignore s'il sera frais ou brûlant

et peu importe

qu'il soit en fleurs ou récalcitrant

puisqu'il faut bien se décider

enfin

à laisser venir et vivre

le lourd le léger

le souffreteux le merveilleux

oui au fond c'est peut être cela

la clé

laisser vivre en soi

ce qui par nous et malgré nous

arrive et creuse en nos corps

des sillons d'avenir, 

des blessures qu'on croirait certaines heures mortelles

des infinis possibles.

****

A tous et toutes

je souhaite une entrée en grande douceur

dans cette promesse que l'on peut décider de voir

lorsque janvier s'étale en gros caractères

sur nos almanachs

tout juste accrochés

 vous savez bien,

au petit clou,

vous savez bien,

sur le mur ...